Association pour la protection de l'environnement du lac Fortin

Ouverture des bureaux pour la saison automnale:

Vendredi: 13H à 17H

Où nous trouver?

287, rue Marchand

G0M 2B0

Saint-Victor (Québec)

418-588-6854 (poste 29)

apelf.lacfortin@gmail.com

  • Icône sociale YouTube
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Social Icon

© 2019 par APELF. Tous droits réservés.

Renaturalisation des

berges

Bilan de la renaturalisation des berges


C’est depuis 2010 que votre association déploie de nombreux efforts pour vous offrir un programme de revégétalisation hors pair. Après plus de six ans de travail, il est maintenant temps de faire un bilan de notre vaste programme de revégétalisation. 


Tout ce long processus de travail a été mis en place, rappelons le, lorsque nous avons réuni différent intervenant du milieu dans le cadre de notre plan d’intervention. En somme, les intervenants étaient prêt et ouvert à nous offrir leur collaboration, mais ceux-ci nous on demander de leur démontrer que nous étions capables tous ensemble de faire nos preuves afin de prouver que nous étions engagés dans la protection de notre lac. 


Nous voulions simplement vous rappeler que nous avions décidé de renaturaliser les berges du lac Fortin puisqu’il s’agit d’une zone très importante dans le cycle de vie d’un lac. La bande riveraine à de multiples fonctions écologique qui vise la protection du milieu. En voici quelques-unes :


-Elle crée de l’ombre sur le plan d’eau permettant de conserver la fraîcheur de l’eau. Elle limite ainsi la prolifération d’algues nocives et favorise la présence de poissons.
-Elle crée un rempart contre l’érosion grâce aux racines des végétaux qui stabilisent la rive.
-Elle retient les sédiments qui pourraient migrer vers les plans d’eau.
-Elle filtre naturellement l’eau qui ruisselle vers le plan d’eau réduisant ainsi les apports en contaminants et nutriments.
-Elle favorise la rétention de l’eau de ruissellement et limite les risques d’inondation et de sécheresse.
-Elle fournit des habitats et de la nourriture pour la faune.
-Elle sert de corridor reliant les milieux naturels entre eux.


Merci d’avoir participé en grand nombre !


Le programme de revégétalisation étant maintenant terminé, nous tenions à vous partager un bilan très positif. Voici en chiffres, un tableau qui illustre bien notre travail au cours des dernières années.

 


Au cours de ce vaste programme, nous avions soumis notre candidature à un programme de subvention fédéral d’Éco-Action via Environnement Canada. Rappelons que nous avons obtenu un soutien financier très important à la hauteur de 43 800$. Au terme de ce vaste programme, un bilan sommatif de l’ensemble des dépenses du programme de revégétalisation des berges 2010-2014 révèle que les coûts totaux de cet exercice s’élèvent à 113 265 $

Comme nous l'avons mentionné, le programme de revégétalisation des rives du lac Fortin avait pour but d'encourager les riverains à faire les modifications nécessaires afin de s'adapter à la mise en application du règlement 116-2015 sur la renaturalisation des rives adopté par la Municipalité de Saint-Victor.

Effectivement, lundi 08 mars 2016 à la municipalité de Saint-Victor, le conseil municipal a adopté la dernière version du règlement sur la renaturalisation des rives et de la protection du Lac Fortin. Après avoir fait une résolution, il s’agit d’un règlement visant à procéder à la renaturalisation des rives dégradées ou artificialisées de même qu’à restreindre l’usage des engrais dans les zones de villégiature au Lac Fortin. À travers toute cette démarche, l’APELF a agi à titre de référence pour la municipalité dans le but de fournir notre collaboration.

 

Comme nous avons martelé le message de renaturaliser vos berges depuis plusieurs années, le règlement est l’aboutissement du vaste programme de renaturalisation des berges lancé en 2010. Nous en avons fait mention entre autres dans notre journal annuel édition 2014 qu’un règlement allait suivre la fin du programme. L’an dernier, en 2015, il n’y a pas eu de démarches d’inspection du règlement puisque nous n’avions pas les ressources nécessaires pour le faire. Nous avons promis que cet été, en 2016, des inspections allaient avoir lieu sur l’ensemble des rives de la municipalité. Comme il ne s’est pas passé beaucoup d’activités en 2015, nous avons collaborer avec la municipalité à changer les délais de la règlementation afin de prolonger la période renaturalisation des rives.

Vous trouverez donc ci-joint en téléchargement le document du règlement 116-2015 tel qu'adopté par la Municipalité de Saint-Victor en date du 1er mai 2017.