Bulletin d'information concernant les bernaches

Bulletin d’information concernant les bernaches


Ce bulletin d’information est destiné aux membres de l’APELF et concerne le dossier des bernaches. Depuis quelques années les bernaches résidentes au lac Fortin causent bien des maux de tête aux riverains. L’APELF a été sollicitée à de nombreuses reprises afin de trouver et de proposer des moyens pour venir en aide aux riverains. Au cours de l’automne et de l’hiver 2016-2017, l’APELF a documenté ce problème et vous fait part ci-après des moyens qu’elle va mettre en œuvre en 2017 pour faire cesser cet envahissement par les bernaches.


Cette année ainsi que pour 2018 et 2019, l’APELF a obtenu un permis émis par le Service canadien de la faune d’Environnement Canada, qui permet uniquement aux personnes inscrites sur le permis, d’effaroucher, au moyen de tir d’arme à blanc, les bernaches qui voudraient s’établir au lac Fortin et au lac du Castor. Il est connu que les bernaches qui nichent au lac du Castor migrent vers le lac Fortin dès que leurs poussins sont en mesure de franchir la distance par la forêt, d’où la nécessité d’y intervenir aussi. Il est donc possible que vous soyez témoins de ces actions d’effarouchement qui débuteront au début du mois de mai. L’assiduité et la persévérance des moyens d’effarouchement sont les conditions nécessaires au succès de cette entreprise. Les seules personnes autorisées par le permis sont MM. Bob Moran, Sylvain Fecteau, Louis Aubry et Mme Sonya Lessard. Ces personnes sont membres du Conseil d’administration de l’APELF.


Dans le cas, où malgré les tentatives d’effarouchement, des bernaches nicheraient au lac Fortin ou au lac du Castor, le permis autorise ces mêmes personnes à intervenir sur les nids. Il s’agit de badigeonner les œufs avec de l’huile végétale pour empêcher leur éclosion. Aucun nid ne doit être détruit. La femelle couvera tout de même une grande partie de l’été ses œufs rendus stériles, et ce sans procéder à une nouvelle ponte. Il ne faut d’aucune façon détruire les œufs sinon la femelle pourrait pondre une nouvelle couvée. La présence des seuls adultes au lac est un moindre mal et l’insuccès de la nidification devrait les inciter à déménager ailleurs au fil des ans. Si vous êtes témoin de l’établissement d’un nid de bernaches au lac Fortin au cours des étés 2017, 2018 et 2019, nous vous demandons d’aviser l’APELF et de ne pas toucher au nid. Nous pourrons ainsi appliquer les mesures requises et permises. La bernache n’est pas une espèce en difficulté et ses populations se portent bien. Aucun adulte ne sera abattu au cours de nos interventions.


Comme il est possible que des bernaches adultes fréquentent tout de même le lac Fortin et le lac du Castor au cours de l’été, il existe divers moyens pour les décourager de venir brouter le gazon. Vous trouverez dans les liens inscrits au présent bulletin, différentes techniques pour empêcher les bernaches d’accéder à vos terrains.

Merci de votre collaboration.

Association pour la protection de l’environnement du lac Fortin

-Foire aux questions (qui contient des infos pertinentes sur les actions possibles):

Version HTML: https://www.ec.gc.ca/mbc-com/default.asp?lang=fr&n=98A918B1-1

Version PDF: https://www.ec.gc.ca/Publications/351D3606-71DA-48D4-9310-A21241EFD68D/FoireAuxQuestionsBernachesDuCanada.pdf

-Manuel pour la Bernache du Canada (qui contient également des indications adaptées):

Version HTML: https://www.ec.gc.ca/mbc-com/default.asp?lang=Fr&n=02000076-1

Version PDF : https://www.ec.gc.ca/mbc-com/6D2B893B-C671-41AF-8439-713305DB384C/Handbook_Canada_Cackling_Geese_f[1].pdf

-Vous pouvez également consulter les ressources plus génériques contenues cette page web (cliquer sur les différents liens dans la colonne à droite de la page)

https://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/publications/tp13029-produits-1514.htm

Titres récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square